Bon à savoir : Les 5 bonnes raisons de faire appel à un opérateur régional

Trop souvent, les idées reçues laissent entendre que les petites structures ne sont pas les plus légitimes pour produire un service de commodité tel que l’accès Internet, besoin devenu critique du monde économique.

Preuve en est avec les Opérateurs Commerciaux d’Envergure Régionale (OCER) salués récemment par un rapport de l’Assemblée Nationale, cette idée reçue n’a pas lieu d’être.

Voici les raisons pour lesquelles les opérateurs régionaux sont aujourd’hui incontournables et affichent des taux de fidélisation de clientèle relativement importants…

  • Idée reçue 1 : Ils sont « petits » 

Oui, et justement, la taille humaine des opérateurs de proximité – eux-mêmes étant des TPE ou PME – est un réel atout dans la relation avec la clientèle, à l’opposé d’acteurs d’envergure nationale qui perdent souvent le lien avec le client en sus d’alourdir amplement les coûts de structure (et de facto répercuter cela sur les tarifs proposés aux clients finals). Un opérateur régional impliqué dans la vie économique des territoires fournira toujours un service réactif avec toute l’attention nécessaire permettant de comprendre le besoin du client pour le conseiller au plus juste sans exploser les coûts.

  • Idée reçue 2 : Ils ne sont pas aptes à fournir un service de qualité

Ah bon ? Au contraire, les membres de l’AOTA disposent tous d’infrastructures en propre (AS/IP, cœur de réseau, collectes et/ou fibre noire en propre et parfois même data center). Chaque opérateur dispose de sa propre politique pour acheter de la bande passante (transit IP) de qualité et réaliser des interconnexions publiques et privées via des points d’échange (peering) afin d’assurer une qualité de connectivité optimale.

Les compétences de haut niveau des équipes techniques (et commerciales) sont également un atout de taille. En ayant des profils multi-compétences, le client final a la garantie d’un conseil avant-vente de grande qualité et d’un suivi de projet le plus efficace possible sans subir les méandres de supports déshumanisés incapables de traiter un incident dans le temps contractuellement imparti (et souvent garanti).

Pour les projets critiques nécessitant par exemple une astreinte 24×7, le client final trouvera la encore des processus clairs et simples pour joindre son prestataire dans les meilleures conditions.

  • Idée reçue 3 : Ils ne sont pas solides financièrement

L’un des opérateurs adhérent AOTA est par exemple présent sur le marché français depuis 1995. D’autres, depuis 2000, 2004 ou même pour les nouveaux entrants, depuis plus de deux ans et se portent tous aujourd’hui très bien !

En cas d’incident d’ordre économique, l’adhérent AOTA peut – s’il le souhaite – faire appel à ses confrères pour garantir la continuité de service attendue par le client final. C’est aussi ça les opérateurs à taille humaine : accompagner les clients dans toutes les situations en faisant appel aux confrères.

  • Idée reçue 4 : Ils vont augmenter les prix une fois qu’ils seront plus gros

Argumentaire préféré des commerciaux qui privilégient leur marge au risque de diffuser des arguments fantaisistes, les opérateurs régionaux suivent scrupuleusement les prix du marché en faisant parfois même (beaucoup) mieux si l’infrastructure mobilisable pour délivrer le service est économiquement intéressante.

Ainsi le client final profite d’une offre performante techniquement et économiquement qu’il pourra faire évoluer comme bon lui semble, à son rythme.

Par ailleurs, la régulation française menée sous l’égide de l’ARCEP travaille pour que les prix des services télécoms deviennent plus accessibles aux TPE et PME. Par conséquent, la tendance est au contraire à ce que les décisions réglementaires permettent à la concurrence de se développer (et donc aux tarifs d’être optimisés) plutôt qu’à voir les tarifs exploser car le marché ne serait aux mains que de 2 ou 3 gros acteurs dominants.

  • Idée reçue 5 : Ils ne savent pas livrer du service partout

Soyons sérieux. Notre métier, c’est justement de connecter le monde et c’est pourquoi certains opérateurs régionaux offrent des services internationaux jusqu’au bout du monde s’il le faut.

Posted in Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.